Home > Nos Actions > Projets > Des falaises pour les abeilles sauvages

Les hôtels à insectes sont de plus en plus nombreux dans les jardins et permettent de sensibiliser le public aux abeilles sauvages et à leurs rôles essentiels dans les écosystèmes.

Cependant, de nombreuses espèces d’abeilles sauvages menacées sont dites « terricoles ». Au contraire des abeilles maçonnes à qui les hôtels à insectes profitent énormément, les abeilles terricoles nichent, elles, dans le sol, les falaises sablonneuses ou limoneuses, les pierriers, etc. Ainsi, en collaboration avec le Jardin Botanique de Neuchâtel, SORBUS a construit des « falaises à abeilles » dans les rocailles du jardin. Les besoins de ces espèces étant très divers, les falaises ont été créées avec un gradient de granulométrie. En effet, la base est faite d’argile et plus on monte dans les étages, plus cet argile est mélangé à du sable ou du limon.

Des « plages de sable », un pierrier et une fontaine à argile (certaines abeilles maçonnent leur nid et ont besoin d’argile humide) ont également été mis en place.

Comme les trois quarts des espèces suisses sont terricoles, nous espérons en satisfaire un grand nombre grâce à cet ouvrage et définir plus précisément leurs besoins pour affiner la technique des prochaines constructions.

Avec le gîte, n’oubliez pas le couvert!
© Astrance Fenestraz

Chez vous, vous pouvez aussi aménager une petite zone de sable, un tas de cailloux, une zone de sol nu et pourquoi pas mettre à disposition un peu d’argile humide. C’est facile et vous aurez le plaisir de découvrir des espèces différentes de celles visitant votre hôtel à insectes.

Pour plus d’informations sur ce projet:

Quelques potentielles occupantes de ces aménagements :